FemDom : Female Domination, les femmes dominatrices du BDSM

De la domination très entourée de fétichismes

Le FemDom est le diminutif bien connu des américains pour dire Female Domination, typiquement ce que nous pourrons nommer en un mot la gynarchie : la domination féminine ou encore le pouvoir au femme (dans le BDSM). Si le terme est méconnu en France, cela est bien dommage car c’est une réelle source de plaisir pour les fétichistes en tout genre.

La femme dominatrice que l’on se représente le plus souvent dans l’imaginaire collectif est toujours vêtue de la manière la plus sexy qui soit et ouverte à bien des humiliations qui sont entourées de fétichismes à destination des hommes.

Il n’est donc pas étonnant d’y trouver des tenues latex des plus charmantes dans un contexte BDSM, mais aussi des talons aiguilles et autres uniformes.

 

une maîtresse domina BDSM pour du Femdom

L’image que l’on se fait de la dominatrice : c’est du FemDom !

 

Le fétichiste des pieds et du talon serait d’ailleurs le plus heureux du monde avec la multitude des vidéos FemDom qui mettent en scène des humiliations sur des hommes soumis obligés de lécher et sentir des pieds et talons (ou autres bottes, mules et escarpins). Côté uniforme, le domaine de l’infirmière est presque toujours lié au FemDom puisqu’il s’agit presque tout le temps d’infirmières sexy très dominatrices sur leurs patients. A l’inverse, la secrétaire est le plus souvent soumise, mais il arrive de trouver pour les fétichistes du genre (des talons mais surtout de la lingerie cachée sous de belles jupes) quelques secrétaires dominatrices. C’est là où le FemDom peut réellement être le paradis du fétichiste si les tubes porno catégorisaient ce type de vidéos avec le tag FemDom.

 

Les fétichistes de l’infirmière sexy adoreront ce FemDom soft et CFNM avec branle forcée

 

En FemDom soft : le CFNM

Puisque nous parlions de fétichistes, le CFNM est là aussi un domaine qui plaira beaucoup à ceux-ci. Quand la femme reste habillée et mets à nu son soumis pour l’humilier de bien des manières possibles, le CFNM est bien une forme de FemDom. On peut parler de BDSM car le plus souvent, le CFNM se pratique avec du bondage et la pratique la plus courante est la « branle forcée ». Ce domaine intéressera encore une fois les fétichistes des uniformes car à quoi bon regarder une vidéo d’une secrétaire sexy si celle-ci se déshabille en 2min ?

 

Un FemDom entre femme : c’est possible et avec du BDSM encore plus !

 

Du FemDom entre femmes lesbiennes ?

C’est quelque chose de paradoxal car quand l’on parle de domination féminine, on l’entend presque toujours comme une domination sur des hommes. Hors le FemDom intègre énormément de vidéos avec des lesbiennes avec une soumise et une femme dominante. Le Strapon (gode ceinture) est très employé pour marquer cette dominance féminine tout en permettant des pénétrations. On ne peut plus parler à ce niveau de gynarchie car ce terme défini réellement un rapport de force entre la femme et l’homme. Pour autant, le Femdom lesbien existe belle et bien et c’est très souvent dans un contexte avec du facesitting, de la pénétration au strapon et même avec du bondage !

FemDom avec un max de thèmes du BDSM : c’est sexy et hard en même temps !

 

La femme enculeuse !

Nous parlions du FemDom lesbien avec strapon, il existe la même chose avec des hommes ! La femme enculeuse fait énormément fantasmer et beaucoup de vidéo FemDom montrent des pénétrations anales pratiquées sur un soumis. Le bondage est là aussi extrêmement présent, les humiliations sont communes également. Tout est fait pour rabaisser l’homme et il y a encore un autre domaine d’humiliation et de FemDom qui est le paradi de la femme enculeuse : la Sissy. C’est le terme employé pour un homme qui se voit être soumis et humilié par une féminisation, comprendre par là déjà au départ un travestissement. C’est donc l’homme « qui fait la femme », et nous sommes là aussi en plein dans le FemDom avec le phénomène de la femme enculeuse.

 

C’est la vidéo d’une domina BDSM et femme enculeuse la plus vue du net…

 

Le bondage : extrêmement présent en Femdom

Le FemDom tient à nos yeux énormément en une pratique BDSM puisqu’il y a bien une domination et une soumission. Cependant, et c’est un plaisir supplémentaire, le FemDom adore également le bondage ! Puisque la branlette forcée est un terme récurrent, pourquoi ne pas en profiter pour attacher l’homme ? Quand la masturbation se fait sur la dominatrice, c’est le facesitting qui est à l’honneur et là aussi, rien de mieux que de contraindre le soumis (ou la soumise dans un FemDom lesbien) par le bondage ? La domination féminine est donc un milieu très riche et vraiment à associer au domaine tout aussi large du BDSM. On pourrait dire qu’il s’agit d’une sous-catégorie directe du BDSM pour ceux qui aiment les domina et autres maîtresses, il suffit de connaître le terme pour se régaler lors de ses recherches sur internet.

 

Un femdom lesbien autour du thème de l’humiliation par la vénération et lèche des pieds

 

L’humiliation avant tout dans le FemDom

Nous avons cité beaucoup d’exemple déjà, mais vous constaterez que dans le FemDom il est surtout question de soumission par l’humiliation. On retrouve beaucoup de contraintes avec le bondage mais aussi quelque chose de souvent encore plus humiliant qu’est « la cage de chasteté ». C’est tout un symbole avec le strapon de la femme dominatrice utilisant des sextoy. Le fétichiste du pieds y trouvera également non pas juste une femme montrant ses pieds, mais bien des pratiques humiliantes. Nous pensons par exemple au ballbusting ou CBT (Cock Ball Torture) par une femme dominatrice exerçant une torture de la bite et des couilles sur son soumis. Il s’agit même presque du domaine SM tant certaines tortures de ballbusting et de CBT sont extrêmes. En FemDom, vous avez donc largement de quoi faire, c’est vraiment la partie domination féminine du BDSM, au sens large.

Xpériences : Chat BDSM et rencontre fétichiste

 

Le meilleur en BDSM pour :